Mes top 6 conseils de coachs pour muscler son mental

Mis à jour : avr. 19



1️⃣ Faites de l’autosuggestions positives Les sportifs utilisent bien souvent l’autosuggestion positive. Avant une compétition, ils visualisent leurs gestes, ce qu’ils vont réaliser et s’imaginent vainqueurs ou encore se disent : « Je vais réussir ». Ils pratiquent l’autosuggestion par le corps, par la parole ou bien par la visualisation ». Mon conseil: À répéter tous les jours une phrase qui vous stimule et vous porte vers le haut. Formulez-la plusieurs fois de suite, 2 à 3 fois par jour. Mettez-vous une alarme pour ne pas l’oublier!

2️⃣ Fixez-vous un objectif clair Se fixer un objectif clair et bien s’y tenir ! « Mon objectif, c’était de courir un demi-marathon.» Pendant les mois d’entraînements vers cet objectif, à chaque fois que vous devrez prendre une décision, vous devrez vous demander si c’est enligné vers cet objectif et s’il le nourrit. Tout ce qui semblera mettre un frein ou qui ne sera pas utile devra être retiré. Mon conseil : Entourez-vous de personnes qui vous font avancer.

3️⃣ Respirez ! Des exercices de respiration vous permettront d’affronter plus facilement les défis de la vie. Vous mettrez en harmonie absolument toutes les parties du corps. Optez pour la cohérence cardiaque. Vous serez alors dans un état de performance optimale et de vigilance. Vous éloignerez le stress de votre vie. Très utile dans tous les domaines: sportivement, professionnellement, intellectuellement… Mon conseil: Inspirez sur 5 secondes, expirez sur 5 secondes. L’idéal, c’est de réaliser cet exercice régulièrement, car plus vous le ferez, plus vous vous approcherez de l’état de performance optimal recherché.

4️⃣ Analysez vos problèmes et trouvez des solutions Ne restez pas inactive face à une situation problématique. Face à une épreuve, une blessure ou autre. Dans mon cas, lors des entrainements pour Montréal New-York, je me suis sérieusement blessée au tendon d’Achille de mon pied gauche. J’ai tout fait en mon possible pour me remettre sur pied. Cela a été difficile autant physiquement que mentalement mais wow…j’ai pu réaliser le grand défi, 4 semaines plus tard avec mon équipe et j’ai couru 93 kilomètres en 3 jours.. Mon conseil: Analysez la question, renseignez-vous auprès de plusieurs personnes dans différents champs d’expertises, faites des recherches, agissez!

5️⃣ Croyez en vous Pour muscler son mental, il faut avoir un rêve. Ensuite il sera important d’être optimiste et de croire en la vie. S’accomplir, réaliser des choses permet de croire que c’est possible et d’ensuite se propulser encore plus haut, plus loin. Mon conseil: Inscrivez-vous à un défi et donnez du sens à ce projet. vous ne pourrez plus reculer et vous vous assurerez d’aller jusqu’au bout.

6️⃣ Faites du sport... à votre rythme Le meilleur moyen de muscler son mental, pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête, c’est de faire du sport ! Une fois que vous avez trouvé celui qui vous interpelle, allez à votre rythme. C’est à dire doucement mais sûrement. Au début, il se peut que vous ne puissiez vous entrainer que quelques minutes, ce n’est pas grave… jour après jour, semaine après semaine, votre corps s’adaptera et comprendra qu’il bouge maintenant. Vous deviendrez de plus en plus forte sans trop vous en rendre compte. Mon conseil : Il sera important d’être régulière et constante. Pour le reste, faites confiance au processus. Et si vous n’êtes pas du type club/groupe, trouvez-vous un entraîneur qui saura s’adapter à vous et à vos besoins !

▶️CYMMA offre des services d’entraînements sur mesure. Renseignez-vous! 🏃‍♀️🚶‍♀️🙏



#cymma

20 vues
CONTACTEZ-NOUS
nathalie@cymma.ca
514-994-8197
  • Pinterest - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Blanc Icône Instagram

Tous droits réservés © |CYMMA par Nathalie Godin 2020 ®

CYMMA_Logo_CMYK_RENV.png